Il souhaite également nous montrer que s’il y a beaucoup de choses à changer dans la civilisation européenne, les anciens peuples colonisés ont apporté beaucoup de savoirs et de richesses, faisant de ce continent un endroit cosmopolite où toutes les cultures peuvent vivre ensemble. » Page 9, « Colonisation : tête de point dans une civilisation de la barbarie où, à n’importe quel moment, peut déboucher la négation pure et simple de la civilisation. Dans ce pamphlet anti-colonial, Césaire refuse l’équation des colonialistes : « colonisation = civilisation » et répond par une nouvelle équation. Ainsi le mot Négritude, au fil des ans, ne s’apparentera plus uniquement aux personnes de couleur mais à tous ceux qui se sentent opprimés. Les trois hommes tissent une forte amitié et vivent dans une France marquée par le racisme, une vision réductrice qui berce le système colonialiste. Le Discours sur le colonialisme de l’écrivain martiniquais Aimé Césaire (né en 1913) est un pamphlet anticolonialiste, paru aux éditions Réclame en 1950, puis à Présence africaine en 1955. La force du texte repose sur la puissance oratoire du discours. Il entre en politique aux côtés du parti communiste, qu’il quitte pour fonder le Parti…. J’attends vos avis sur le livre. Elle est restée cloîtrée dans cette haine raciale et n’a fait que creuser les inégalités entre les hommes. extrait du Discours sur le colonialisme, une œuvre écrite par Aimé Césaire en 1955. Aimé Césaire, écrivain et homme politique antillais, est à l’origine avec le Sénégalais Léopold Sédar Senghor et le Guyanais Léon Damas, du mouvement littéraire et politique de la « négritude ». Il crée ce mot en 1934 pour désigner l’ensemble des valeurs culturelles et spirituelles qui caractérisent les Noirs, rejetant par là l’idéologie coloniale et l’ethnocentrisme européen. File:Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme.jpg. Dans la présente contribution, nous nous proposons de mettre en évidence l’actualité de cette oeuvre, texte fondateur par excellence du discours postcolonial. Here, Césaire reaffirms African values, identity, and Aimé Césaire, dans cette édition, avait choisi de mettre en exergue, cette phrase du dirigeant communiste : « Le colonialisme, cette honte du XXe siècle ». Avec des mots souvent crus et en nous montrant la mentalité avant et après le colonialisme, il nous fait réaliser que peu de choses ont changé et que le point de vue des européens face aux personnes extra-européennes a même empiré. Bien qu’un crime ne puisse être comparable à un autre, l’essayiste accuse surtout la façon de pensée des européens ainsi que le réductionnisme qu’ils imposent dans les sociétés. Ce grand homme ne mâche pas ses mots et dit sans détour ce qu’il a sur le coeur. Discours sur le colonialisme (Aimé Césaire) Discours sur le colonialisme (Aimé Césaire) J'avoue n'avoir jamais tenu ce livre entre les mains quand j'étais élève ou étudiant. […] elle n’est no évangélisation, ni entreprise philanthropique, ni volonté de reculer les frontières de l’ignorance, de la maladie, de la tyrannie, ni élargissement de Dieu, ni extension du Droit. Aimé Césaire, écrivain et homme politique antillais, est à l’origine avec le Sénégalais Léopold Sédar Senghor et le Guyanais Léon Damas, du mouvement littéraire et politique de la « négritude ». En effet, si le XXe siècle est marqué par des actes de violences autant innommables qu’inacceptables (nous parlons ici de la Shoah), Césaire met l’accent sur le fait que cette barbarie ait longtemps été cautionnée et subie et que, désormais, on semble s’en étonner. Aimé Césaire évoque dans cet extrait son célèbre ouvrage, Discours sur le colonialisme, rédigé au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Aimé Césaire porte plusieurs casquettes avec brio : il sort régulièrement des ouvrages et mène en même temps une carrière politique en tant que député de la Martinique et maire de Fort-de-France pendant cinquante-six ans, de 1945 à 2001. Il rencontre Léopold Sédar Senghor, avec qui il sera ami jusqu'à la mort et durant ces études, il va co-fonder le journal L’Etudiant noir, et c’est de là que va naître…. En 1956, Césaire quitte le parti communiste et va fonder le parti progressif martiniquais, favorable à … Découvrez d’autres oeuvres d’Aimé Césaire, © 2020 M.Brun Éditions - TOUS DROITS RÉSERVÉS, Discours sur le colonialisme d’Aimé Césaire, La Case de l’oncle Tom d’Elizabeth Harriet Beecher-Stowe, “Le grave est que “l’Europe” est moralement, spirituellement indéfendable.” Page 8, “Et on attend, et on espère; et on se tait à soi-même la vérité, que c’est une barbarie, mais la barbarie suprême, celle qui couronne, celle qui résume la quotidienneté des barbaries; que c’est du nazisme, oui, mais qu’avant d’en être la victime, on en a été le complice; que ce nazisme-là, on l’a supporté avant de le subir, on l’a absous, on a fermé l’œil là-dessus, on l’a légitimé, parce que, jusque-là, il ne s’était appliqué qu’à des peuples non européens…” Page 13, Au sujet du “très chrétien bourgeois du XXe siècle : “… ce qu’il ne pardonne pas à Hitler, ce n’est pas, “Et pourtant, par la bouche des Sarraut et des Bardes, des Muller et des Renan, par la bouche de tous ceux qui jugeaient et jugent licite d’appliquer aux peuples extra-européens, et au bénéfice de nations plus fortes et mieux équipées, “une sorte d’expropriation pour cause d’utilité publique”, c’était déjà Hitler qui parlait !” Page 18, « Je regarde et je vois, partout où il y a, face à face, colonisateurs et colonisés, la force, la brutalité, la cruauté, le, sadisme, le heurt. Il se sera transformé, mais c’est tant mieux, comme se transforme d’époque en époque le contenu des rêves et de l’imagination de l’humanité. Le texte soumis à notre étude est extrait du Discours sur le colonialisme, une œuvre écrite par Aimé Césaire en 1955. En 1939, il publie son œuvre poétique majeure : Cahier d'un retour au pays natal, lors de son retour en Martinique. 1 Source : Aimé Césaire, pour regarder le siècle en face, sous la direction de A. Thebia-Melsan, Pari ; 37 Bien sûr, il aura évolué, et mieux. Intro : Le Discours sur le colonialisme d’Aimé Césaire est un pamphlet paru en 1955 Le texte que nous allons étudier est un extrait du chapitre 2 condamnant violemment la colonisation. DATE DE PARUTION : | Juillet 2000 | Il tente de nous ouvrir les yeux sur les peuples qui ont été massacrés, les religions qui ont été assassinées, les richesses qui ont été pillées. La rigueur est le manteau que revêt Aimé Césaire pour exposer ses griefs contre le colonialisme. Ils veulent surtout se pencher vers les personnes opprimées, victimes d’injustice, de racisme et qui ne sont pas traitées à leur juste valeur. Il tente de nous ouvrir les yeux sur l’atrocité de ces pensées et de ce système qui a longtemps été la norme mais aussi de nous faire prendre conscience que la Shoah est aussi le fruit du colonialisme et que la civilisation européenne de l’époque était “malade”, “atteinte”, “décadente”. Pas de place pour une douce entrée en matière avec Aimé Césaire : on entre directement dans le vif du sujet. extrait du Discours sur le colonialisme, une œuvre écrite par Aimé Césaire en 1955. Dans une perspective communiste, Césaire critique la position de la classe bourgeoise qu'il qualifie de décadente, car ne connaissant plus de limites dans le mal qu'elle commet au travers du système économique capitaliste…. L'auteur dénonce avec force ce qu'il voit comme la barbarie interne à la civilisation occidentale, qui trouva un exutoire en dehors de l'Europe, avec l'implantation coloniale. Césaire accuse ainsi des mœurs qui s’offusquent bien tardivement d’un crime contre l’humanité qui a eu lieu des siècles durant et se réitère à travers le génocide juif. Nourris alors par le projet commun de défendre et de prôner la valeur du peuple noir, ils créent la Négritude. En 1950 paraît son essai majeur Le discours sur le colonialisme. Problématique : EN QUOI LA COLONISATION EST-ELLE NEFASTE AU COLONISATEUR ? Etude Discours sur le colonialisme Aimé Césaire Lisez ce Divers Fiche et plus de 246 000 autres dissertation. Césaire et Damas font la rencontre d’autres hommes noirs dont Senghor. Ces informations, souvent censurées par les sociétés coloniales de Martinique et de Guyane, privent de nombreux enfants d’un savoir qui ouvrent des portes sur le monde extérieur (hors des Antilles françaises). Rien de bon n’est sorti du colonialisme et plutôt que d’en ressortir meilleure, la civilisation européenne n’a pas appris de ses erreurs. Aimé Césaire eloquently describes the brutal impact of capitalism and colonialism on both the colonizer and colonized, exposing the contradictions and hypocrisy implicit in western notions of "progress" and "civilization" upon encountering the "savage," "uncultured," or "primitive." Ce discours … Tout d'abord , quelle thèse soutient -il dans son discours ? ». Paris, Présence Africaine, 1955. From Wikipedia, the free encyclopedia. Mais parlons des colonisés. Il veut prouver que la colonisation n'est pas la meilleure façon de mettre en contact des peuples et de créer des échanges entre eux mais la pire manière car elle anéantit la culture de celui qui est opprimé et qui doit s'assimiler à la culture du dominant. Eléments sur la vie d’Aimé Césaire. Il y a l'affirmation du locuteur qui revendique sa négritude, qui est impliqué dans le combat. Discourse on Colonialism (French: Discours sur le colonialisme) is an essay by Aimé Césaire, a poet and politician from Martinique who helped found the négritude movement in Francophone literature.Césaire first published the essay in 1950 in Paris with Éditions Réclame, a small publisher associated with the French Communist Party (PCF). Cet écrivain français originaire des Antilles est l‘un des fondateurs du mouvement littéraire de la Négritude, aux côtés de Senghor, rejetant les effets de la colonisation française notamment sur les cultures africaine et antillaise considérées comme inférieures à la culture française. AUTEUR : Aimé Césaire Aimé Césaire, écrivain et homme politique antillais, est à l’origine avec le Sénégalais Léopold Sédar Senghor et le Guyanais Léon Damas, du mouvement littéraire et politique de la « … PRESENTATION GENERALE DE L’OEUVRE Rédigé en 1950, cet acte d’accusation contre la destruction, la brutalité, la violence inévitablement produites par toute forme de colonialisme, est l’un des textes les plus véhéments d’Aimé Césaire. Aimé Césaire nous montre que le colonialisme a détruit des vies, des populations, des communautés entières. Les anciens esclaves et leur famille sont oubliés, la malnutrition et la sous-alimentation battent leur plein, les civilisations européennes se concentrent uniquement sur les progrès techniques, les progrès dans la médecine, dans les constructions et autres. Discours sur le colonialisme Il a écrit de nombreux poèmes tels que « Cahier d’un retour au pays natal » ou encore « soleil cou coupé » ainsi que plusieurs pièces de théâtre. Dans cet extrait, Aimé Césaire s’interroge…. _____ AIMÉ CÉSAIRE, DISCOURS sur le COLONIALISME, en 1950 Aimé Césaire en 2003 Aimé Césaire (1913-…) homme politique martiniquais fut de 1946 à 1993 député à l’Assemblée nationale française. Le "Discours sur le colonialisme" d’Aimé Césaire demeure valide, 70 ans plus tard société Aimé Césaire né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe et mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France. Aimé Cesaire Discours sur le Colonialisme-1 **Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente. Discours sur le colonialisme, Aimé Césaire Aimé Césaire, écrivain et homme politique antillais, est à l’origine avec le Sénégalais Léopold Sédar Senghor et le Guyanais Léon Damas, du mouvement littéraire et politique de la « négritude ». Discours sur le colonialisme. Introduction De quelques mots convenus, on vous le poignarde. On ne peut parler de Négritude sans parler d’Aimé Césaire, homme très engagé qui s’est battu toute sa vie pour le respect de l’homme. Essayons d'analyser ensemble le discours de Césaire . Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. I) Qui est le colonisateur ? La première personne du singulier est utilisée, cela donne un côté personnel au discours. Comme naguère Jean-Jacques Rousseau dénonçait le scandale d'une société fondée sur l'inégalité, avec la même clarté, et un bonheur d'écriture que seule peut inspirer la passion du juste, Aimé Césaire prend ses distance par rapport au monde occidental et le juge. Dans cet essai, Césaire dénonce également l’état d’esprit des colonisateurs, animés par la haine raciale, la convoitise, la violence et le relativisme moral. Lorsque Aimé Césaire prononce Le Discours sur la Négritude il a 73 ans, il est maire de Fort-de-France (Martinique) depuis environ 42 ans et il a déjà exposé ses idées dans de nombreux pays à travers le monde. Discours sur le colonialisme, Aimé Césaire. Léopold Sédar Senghor est le premier président de la République du Sénégal et Léon-Gontran Damas est un poète écrivain et homme politique français, sont des anticolonialistes résolus. Le Discours sur le colonialisme est un pamphlet anticolonialiste d'Aimé Césaire, paru aux éditions Réclame en 1950, puis dans Présence africaine en 1955. Problématique Nous nous demanderons donc comment le poète fait œuvre politique. **Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte. Il arrive à Paris en 1931 au lycée Louis-Legrand en classe d’hypokhâgne. Avec son ami Léon-Gontran Damas, qu’il connaît depuis la Martinique, il découvre une autre part de leur histoire, à savoir leurs origines africaines. Grand écrivain, poète et homme politique antillais, Aimé Césaire, est né en 1913 en Martinique et y est mort en Avril 2008. Dans la Tragédie du roi Christophe l’auteur met en valeur la soumission de la femme et un racisme latent, tout comme une envie d’égalité des « races ». Si le Discours sur le colonialisme a été écrit il y a près de quatre-vingts ans, les problématiques évoquées restent toujours d’actualité : la civilisation européenne doit se remettre en question et ouvrir les yeux sur ses erreurs pour tendre vers un monde plus juste dans lequel tout le monde trouve sa place. Il crée ce mot en 1934 pour désigner l’ensemble des valeurs culturelles et spirituelles qui caractérisent les Noirs, rejetant par là l’idéologie coloniale et l’ethnocentrisme européen ... En 1950, il publie Discours sur le colonialisme, texte qui oue un rôle considérable dans la prise de conscience des acteurs politiques et culturels de la décolonisation. Il démontre que le problème pour eux n’était pas de tuer des millions d’innocents, mais de tuer des millions d’innocents blancs et européens. Ce discours en partie inspiré du courant surréaliste fut rédigé en 1950 sous la IVème République alors que les peuples colonisés étaient encore considérés comme de simples outils de production sans respect de l’humain…. Il est connu comme le grand poète de la « négritude ». Nous pouvons ainsi nous demander comment Aimé Césaire nous montre dans ce texte que la colonisation est néfaste au colonisateur. Œuvres principales Cahier d'un retour au pays natal (1939) Les Armes miraculeuses (1946) Discours sur le colonialisme (1950) modifier Aimé Césaire , né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe (Martinique) et mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France (Martinique), est un écrivain et homme politique français , à la fois poète , dramaturge , essayiste , et biographe . Discours sur le colonialisme est un essai qui secoue : il nous expose une réalité sans maquillage et nous pousse à nous poser les bonnes questions pour faire mieux demain. Cette mentalité est surtout remarquée chez la classe bourgeoise du XXe siècle, vivant à l’abri du besoin et s’enfonçant dans ses vices. Pour lui, l'oppression du colonisé n'est que l'autre face d'un monde occidental devenu barbare. Je vois bien celles – condamnées à terme – dans lesquelles elle a introduit un principe de ruine : Océanie, Nigéria, Nyassaland…. Le Discours sur le colonialisme est un pamphlet [1] anticolonialiste d’Aimé Césaire. Dans cet extrait, Aimé Césaire s’interroge…. Le Discours sur la Négritude a été prononcé par Aimé Césaire à l'Université Internationale de Floride à Miami le 26 février 1987, dans le cadre de la Conférence hémisphérique des peuples noirs de la diaspora.Ce discours s'inscrit dans la continuité du Discours sur le colonialisme prononcé le même jour, sachant que ce dernier est issu d'un pamphlet publié en 1951 [1]. Le colonialisme est un mot bien trop faible pour désigner ces longues et douloureuses périodes d’occupation et de domination, l’auteur nous le fait bien comprendre dans cet essai. Au-delà de ces hommes et de ces discours, Aimé Césaire accuse une civilisation qui, de siècle en siècle, a entretenu et encouragé une façon de faire et de penser conduisant d’un crime à un autre, de l’esclavage à la Shoah. il oppose des actions violentes et criminelles commises dans les colonies, l'exploitation des peuples et le pillage des ressources.